Essais statiques des composants constituants un module d'entraînement avec le système MGCplus

Vers le soleil : sur le chemin de Mercury

Mission BEPICOLOMBO : L'Agence Spatiale Européenne (ESA) et l'Agence Spatiale Japonaise ISAS/JAXA veulent explorer Mercure grâce à un module d'entraînement et deux sondes d'espace séparées qui orbiteront autour de la planète.

La qualification des éléments du module d'entraînement MTM par des essais statiques a été récemment achevée ; les moyens de mesure HBM ont été utilisés pour cela.

Le programme de la mission BEPICOLOMBO a été développé par EADS Astrium Gmbh, afin de répondre aux exigences fixées par l’ESA. La navette spatiale Mercury Planetary Orbiter (MPO) et le module d’entrainement Mercury Transfert Module (MTM) sont construits par l'ESA. Le Japon contribue à la navette sœur Mercury Magnetospheric Orbiter (MMO).

Module d'entraînement MTM sur le banc d'essai

L’organisme chargé de la qualification des essais statiques des composants du module d'entraînement MTM était l’Institut National des Techniques Aérospatiales espagnol (INTA).

La méthode d'essai simule essentiellement la courbe d'enveloppe des charges critiques qui agissent sur la plateforme lors du fonctionnement. Sur un banc d'essai multifonctions équipé de vérins, des charges mécaniques ont été appliquées sur la structure principale. La société espagnole EADS CASA Espacio a été commissionnée à cette fin.

Différentes capteurs ont été mis à des emplacements stratégiques autour de la structure soit: 202 jauges de contrainte, 24 capteurs de déplacement et 8 inclinomètres.

Les capteurs de déplacement ont été reliés par l'intermédiaire de CANHEAD® de HBM, un système d'amplificateur pour des applications avec des jauges de contrainte réparties. Le traitement, la mesure et la surveillance des données ont été réalisés par le système d’acquisition de données MGCplus de HBM.

Mesure d’acquisition de données efficace avec le MGCplus

Banc d'essai multifonction pour les tests du module d'entrainement

L’acquisition de données numérique provenant de charges, de déplacements, de contraintes et d'efforts est un volet essentiel du programme d'essai.

Les données obtenues peuvent être employées pour vérifier si les résultats de mesure sont conformes aux prévisions calculées. Les méthodes de calcul de modèles par éléments finis peuvent être validées.

Cela permet aux ingénieurs d’essai de vérifier les possibilités de performance de la structure de la plate-forme dans des conditions de fonctionnement simulées en mettant leurs conceptions théoriques en pratique.

Le système d’acquisition de données MGCplus a fait ses preuves dans le monde entier au cours de très nombreux et différents essais de composants. Il délivre des données de mesure de très grande qualité et simplifie le process.

Alors que les essais de qualification du programme Ariane 5 exigeaient de grands nombres de câbles, ici les investissements en câblage sont de manière significative plus bas. Le MGCplus réduit considérablement les investissements et de ce fait les coûts.

Contactez-nous Nous sommes à votre écoute pour répondre à toutes vos demandes.