Méthode d'essai innovatrice

Ainsi, Mauro Balestra et les ingénieurs conseils du centre “Balestra CSR-Centro Studi e Ricerca” a développé une méthode innovatrice de diagnostic d'accidents, dans laquelle un véhicule d'essai est équipé de capteurs, pour analyser les réactions du conducteur pendant une manoeuvre de freinage dans les vraies conditions du trafic routier. Une caméra enregistre les mouvements  musculaires du visage de l'automobiliste. Les images prises sont alors comparées à une série de données de mesure (comme la vitesse du véhicule, la position du volant, la position de la pédale d’accélération, la force exercée sur la pédale de frein, l’ABS, la distance parcourue, etc.).

Avec cet équipement d'essai, il est possible de mesurer et d’analyser la « Perception Reaction Time » (PRT) du conducteur du véhicule dans différentes situations dangereuses sur la route même. En d'autres termes, l'approche de la recherche de Mauro Balestra permet de dire tout ce qui se produit pendant le temps de réaction du conducteur, de combien se chiffre le temps de cette réaction et comment la personne à l‘ intérieur du véhicule réagit vraiment. Les premiers résultats de la dernière série de recherche effectuée par Mauro Balestra, avec l'université catholique de Milan, sont très prometteurs et pointent du doigt des facteurs qui ont été précédemment ignorés dans l'élaboration de la sécurité des automobilistes.

Embarquée dans le véhicule: la chaîne de mesure complète HBM

La complexité de la mesure a parfaitement été exprimée par les demandes claires et bien précises que Monsieur Mauro Balestra a exigé pour les moyens de mesure qu'il souhaitait employer. Le matériel devait être fiable, facile à installer et approprié aux essais à bord d'un véhicule en mouvement. C’est pourquoi, cet ingénieur a décidé d’utiliser une chaîne de mesure complète proposée par HBM. Le capteur de force U93 est utilisé pour enregistrer la force d’appui sur la pédale de freinage et un capteur de déplacement WA est installé sur la pédale d’accélération du véhicule pour en contrôler la course.

Des capteurs tachymétriques et des capteurs de vitesse fournis par d'autres fabricants ont été également utilisés, ainsi que des caméras vidéo pour enregistrer les mouvements musculaires du visage du conducteur et la situation réelle du trafic.

L’acquisition de données est réalisée à l’aide de l'amplificateur universel QuantumX MX840A de chez HBM, installé directement à l'intérieur du véhicule d'essai..

Le PC via l’interface Ethernet traite toutes les données de mesure acquises par le QuantumX grâce au logiciel de mesure HBM catman®AP. Quand elles arrivent, les données ne sont pas simplement lues mais elles sont également synchronisées avec l'enregistrement vidéo du poste de conduite.

Le format compact de l'appareil n'a pas été le seul critère de choix pour le QuantumX, le fait qu'il peut travailler avec toutes les technologies courantes de capteur a été également un facteur décisif. D’autres points ont été tout aussi importants comme sa facilité et simplicité de fonctionnement ou bien encore la précision avec laquelle il mesure les données. Comme les capteurs sont équipés de la fiche technique électronique TEDS, le QuantumX les détecte automatiquement et vous pouvez effectuer immédiatement vos  mesures.

La chaîne de mesure entière HBM était toujours à son meilleur niveau grâce à à son aspect professionnel, sa simplicité d'installation et sa facilité de  fonctionnement, que ce soit en mouvement ou en intégrant les fichiers vidéo. Avec ces nouvelles découvertes prises en compte, elle a permis de rendre la conduite plus sûr dans un trafic toujours plus dense.

Pédale de frein équipé d'un capteur de force U93 de chez HBM
Modules QuantumX à l'intérieur du véhicule testé
Données d'essai dans le logiciel catman

Données enregistrées en roulant

Les données suivantes ont été enregistrées en roulant.

A - Surveillance vidéo

B - Vue du conducteur sur la route (plage de visibilité)

C - Simulation de danger

D - Mesure de la force de freinage

E - Mesure de déplacement de la pédale d'accélération

F - Electronique de mesure MX840A 

G - Mesure de déplacement, d'accélération et de vitesse

H - Ordinateur portable

I - Logiciel catman pour l'enregistrement des données

Mon-Fri Test Week Measurements

Test (conducteurs véhicule)       28

Situations des séries de tests (niveaux de danger)

8 + 1 vrai danger
Durée des séries de tests (minutes)5
Capteurs et sondes      4 + temps
Voies de Transmission et calcul9
Vitesse de mesure (données/secondes)900
Temps des résultats (Hz)100
Données résultats par section (moyenne)450,000
total de valeurs enregistrées12,600,00
Vidéo caméra: color, HD   2
Fréquence (Hz)50
Images HD Images reçues par section (moyenne)30,000
Total d'images enregistrées840,000

  

Témoignage du client

"Depuis plus de 30 ans, nous avons utilisé des appareils de mesure HBM. Avec les systèmes d'amplification QuantumX et le logiciel catmanEasy, HBM pouvait nous offrir une solution viable et facile à installer pour notre dernière génération d'essais." Mauro Balestra, Balestra CSR- Centro Studi e Ricerca.

www.balestra.ch

 

Swiss Engineer Mauro Balestra

Temps de réaction dans le trafic routier: une méthode d’essai innovatrice utilisant les systèmes de mesure HBM

Dans un trafic routier, il est souvent question de millisecondes. Lors de situations dangereuses, comment réagissons-nous, quel est le temps d' action nécessaire pour agir sur les roues ? Sommes-nous assez rapides pour appuyer sur les freins ? Ceux sont des situations qu’il est très difficile de reproduire en laboratoire. À l'aide des appareils de mesure HBM, un ingénieur suisse, Mauro Balestra, a développé une façon de recréer des situations dangereuses à bord d'un véhicule d'essais et dans les conditions réelles d'un trafic routier.

Partout dans le monde, le trafic automobile augmente et de ce fait, les situations deviennent de plus en plus complexes. En tant qu'automobilistes, nous devons les gérer au quotidien. Les constructeurs automobiles, de tous les pays, travaillent beaucoup à l'amélioration des véhicules et sur les technologies du futur, pour que nous puissions bénéficier d'un plus haut niveau de sécurité sur la route.

Mais les données sur la réactivité des conducteurs et les temps de réaction obtenus dans des conditions de laboratoire, grâce à des simulateurs, ne sont pas toujours significatifs, parce que trop de facteurs sont ignorés et le « facteur humain » n'est pas pris en compte. C'est également la conviction de l'ingénieur Mauro Balestra, qui habite à Tessin, en Suisse. La réaction d'un conducteur de véhicule qui est artificiellement simulée et enregistrée dans un laboratoire de recherche, ne peut pas être identique aux réactions réelles à bord d'une vraie voiture roulant sur une route réelle.

Contactez-nous Nous sommes à votre écoute pour répondre à toutes vos demandes.