Essais des modèles

Les essais pratiques menés par les propres conducteurs d'essai de Volvo CE peuvent être fait sur n'importe quelle durée, entre deux ou trois minutes jusqu'à trois quarts d'heure. Les ingénieurs sont intéressés par l'accélération, la vitesse, les déplacements en marche avant et arrières, le chargement et déchargement dans des combinaisons très diverses. Ainsi, les essais peuvent accumuler jusqu'à 300 méga-octets de données.

L'analyse des données commence immédiatement sur le terrain, à l’aide d’un logiciel de terrain. À ce stade, la priorité est de vérifier la qualité des données.

Un « logiciel d'évaluation est crucial de nos jours, » dit Lennart Skogh. « InField était rapide et facile. La prochaine étape pour nous et nos ingénieurs analystes est d'analyser et manipuler les données d’essais, en utilisant pour cela GlyphWorks ou Matlab pour identifier les modèles, extraire les statistiques et trouver les différences entre les différents conducteurs et leur comportement. Tout ce que nous apprenons sera employé plus tard pour améliorer nos machines.

Prise en compte du comportement de conduite du client

Bien que Volvo CE emploie ses conducteurs d’essai, expérimentés, pour tester les véhicules jusqu’à leurs limites sur leur propre piste d'essai, des essais à plus long terme sont également effectué dans des conditions quotidiennes et normales d’utilisation du client.

« Nous faisons cela de manière à vérifier nos propres moyens d’essai mais aussi pour en découvrir plus sur des comportements de conduite différents, » explique Lennart Skogh. L'essai client est effectué par eDAQ, installé dans la cabine du client, avec une liaison directe par bus CAN. Ainsi, il peut obtenir une gamme de lectures des comportements du véhicule. Nous pouvons traiter les données de retour au laboratoire car l'eDAQ est connecté par modem. De cette façon, nous pouvons commuter le système sur marche ou arrêt et programmer divers essais courts ».

Lennart Skogh prévoit que faire des essais pratiques deviendra bien plus important à l'avenir.

Les « simulations de données sont toutes très bien mais c’est seulement en testant réellement que nous déterminons vraiment ce dont nous pouvons être sûrs et que nous obtenons les bonnes informations sur la façon dont nos machines se comportent dans différentes situations. La compréhension sur la manière de conduire de nos clients devient de plus en plus importante dans le développement des produits, ainsi je suis convaincu que nous verrons bien plus de mesures sur le terrain dans le futur » dit-il.

Garder la trace

Garder des milliers de mesure peut être un vrai défi. Selon Volvo CE, une des forces de l'eDAQ est que chaque réglage d'essai est archivé dans le fichier de données enregistré. Ceci signifie que les données et les réglages peuvent être employés pour recréer un essai identique à l'avenir en utilisant les mêmes valeurs d’étalonnage ou pour vérifier que les valeurs d’étalonnage étaient correctes s'il y avait un résultat inattendu.

Peaufiner les matériels de construction du futur

Lennart Skogh, test engineer and test driver for Volvo CE in Eskilstuna

C'est ici que les chargeuses du futur sont testées, les véhicules prototypes terminés mais également différents composants sont intégralement contrôlés dans les bancs de tests du très grand laboratoire d'essai. Les prototypes sont soumis à un large éventail de scénarios l’un après l’autre dans ce laboratoire qui dispose de l’espace nécessaire pour reproduire la plupart des conditions et des circonstances, qu’elles soient contrôlées ou bien réelles. Le département d'essai des chargeuses emploie plusieurs centaines de personnes. Au centre d’essai, il occupe plusieurs milliers de mètres carrés.

« Nous optimisons constamment notre gamme de chargeuses neuves et nous nous tournons de plus en plus vers des essais pratiques pour la perfectionner d’avantage. La consommation de carburant suscite une attention toute particulière à l'heure actuelle. Nous évaluons souvent le comportement du conducteur de manière à améliorer nos véhicules et les rendre plus économes en carburant » explique Lennart Skogh, l'ingénieur contrôle et le responsable d’essais de Volvo CE à Eskilstuna. Il est l'une des personnes qui organisent des essais les plus sévères qui soient sur les véhicules prototypes comme dans les conditions réelles que l’on peut rencontrer dans les carrières et les grévières.

Le défi

est de tester les matériels de construction dans des conditions réelles, les tests faisant partis du processus de développement des produits tout en exposant le véhicule aux vrais matériaux transportés que l’on rencontre par exemple dans une carrière. Le système d'essai non seulement doit faire face aux conditions extrêmes d’utilisation mais il doit également gérer un grand nombre de paramètres d'essai tout en restant facile à étalonner. Le système entier doit occuper une petite place auprès du conducteur à l’intérieur même de la cabine de l’engin.

La solution

Volvo Construction Equipment utilise le système de mesure eDAQ de SoMat de chez HBM pour faire ses mesures sur le terrain. Ce système robuste est installé dans les véhicules prototypes et fonctionne sur le terrain même en acquérant différentes données comme la pression, les déformations, la température, la position et l'accélération lorsque l’engin charge ou décharge son matériau ou se déplacé. Environ dix voies de mesure sont utilisés pour un essai, mais 200 voies peuvent être nécessaires dans certains cas.

Le résultat

L'eDAQ de SoMat utilisé par Volvo CE est un système de mesure robuste, fiable et flexible qui se place discrètement dans la cabine du conducteur tandis que les chargeuses sur pneus sont testées. Le système peut acquérir les données à partir d’un grand nombre de voies et grâce au modem intégré, il peut être télécommandé à distance de manière à analyser quotidiennement les données prises chez le client.

 

Une fois que l’ensemble des données a été analysé, les résultats sont utilisés comme base de référence pour développer les prochaines chargeuses sur pneus, plus économes en carburant, avec des caractéristiques de motricité améliorées et une plus grande longivité.

Volvo CE utilise le système d'acquisition de données eDAQ, flexible et robuste, pour mener à bien les tests de ses chargeuses à pneus.

Sur le marché des matériels de construction, la concurrence s’intensifie et les marges sont de plus en serrées. C'est pourquoi les fabricants de véhicule ont orienté le développement de leurs produits vers un processus peaufiné, construit sur des essais poussés avec des mesures précises. Volvo CE utilise le système de mesure eDAQ de SoMat de chez HBM pour effectuer les essais des prototypes de chargeuses dans des conditions extrêmes.

Extrêmement fière de sa filiation Suèdoise, Volvo Construction Equipement (Volvo CE) est renommé pour son expertise technologique et pour les excellentes caractéristiques de motricité de ses chargeuses et déchargeuses. Cette entreprise travaille durement pour rester en tête. Le grand centre de développement et d’essais proche d’Eskilstuna est un parfait exemple de la façon dont ils procèdent pour atteindre cela.

Plus d’essais pratiques

SoMat eDAQ test system for mobile data acquisition

Comme les essais des véhicules se déportent de plus en plus en extérieur, il est essentiel que les appareils de mesure soient durcis. Lennart Skogh et les 20 autres ingénieurs contrôle de Volvo CE utilisent le système de mesure eDAQ de SoMat de chez HBM pour effectuer les acquisitions mobiles des données.

« Nous étions les pionniers quand nous avons commencé à utiliser le système d'essai SoMat 2500, dans les années 90. Maintenant, nous faisons utilisons son remplaçant eDAQ pour satisfaire les essais sur le terrain. Il est installé réellement dans la chargeuse pour qu’elle puisse manipuler sans souci tous les produits rugueux. Nous utilisons entre 10 et 200 voies de mesure pour un essai simple, pour l’acquisition de divers paramètres comme la pression, les déformations, la température, la position et l'accélération, » explique Lennart Skogh.

Etalonnage facile

Pour se préparer à un essai, la chargeuse est pourvue de l'équipement d'essai. L'atelier d'instrumentation d’Eskilstuna contient tout les équipements dont l'équipe pourrait probablement avoir besoin. Avec quelques systèmes eDAQ, il y a divers types de capteurs, câbles, systèmes GPS et de caméras qui peuvent tout être choisis selon l'essai en question. Comme le système eDAQ est habituellement installé dans la cabine du conducteur, il doit être robuste et rester discret.

« Le processus d’étalonnage des sondes sur l'eDAQ est très clairement simple sans compromettre la flexibilité et la polyvalence. Les valeur d’étalonnage de la sonde peuvent être employées ou une valeur connue peut être entrée comme les longueurs minimum et maximum du cylindre, » dit Lennart Skogh. « L’entrée utilisateur n'est pas toujours à 100% fiable. C'est pourquoi j'aime en particulier la capacité des eDAQ à détecter la plupart des erreurs et de les marquer dans un dialogue d'avertissement. Ceci rend le système pratiquement indéréglable. »

Contactez-nous Nous sommes à votre écoute pour répondre à toutes vos demandes.