Le dernier Lynx débarque en toute sécurité grâce aux essais réalisés pendant sa phase de développement

La société AgustaWestland a effectué une série d'essais sur le train d'atterrissage du futur hélicoptère naval Lynx en utilisant les systèmes d’acquisition de données HBM pour assurer des performances supérieures lors des atterrissages.

Le Lynx, avec une masse de décollage maximale de 6.000 kg, a déjà une longue carrière en tant que avion bimoteur et polyvalent au sein de l'armée britannique et de la marine royale pour répondre aux exigences requises pour le combat et les reconnaissances navales et terrestres.

AgustaWestland a réalisé une série d'essais sur le futur hélicoptère Lynx à l'aide du système d’acquisition de données HBM pour développer les performances des trains d’atterrissage.

Séries de test avec QuantumX MX840 et Catman AP

Une série de 34 conditions de test ont été nécessaires pour être sûr que le train d'atterrissage pouvait supporter de nombreux efforts subits lors des atterrissages sur les bateaux militaires comme des frégates, où les forces combinées du vent et des vagues sont beaucoup plus contraignantes que celles habituellement infligées pendant un débarquement sur terre.

Ces essais ont été effectués sur le train d'atterrissage avant, supportant deux roues dans la ligne centrale de l'hélicoptère et sur les trains d'atterrissage arrières situés de chaque côté du fuselage principale et équipés chacun d’une seule roue.

Des tests de dépose sur des surfaces à deux niveaux et en pente, ont été réalisés sur un banc d’essais spécifique aux sièges britanniques d’AgustaWestland à Yeovil, dans le Somerset. L'installation de mesure est constituée de 12 capteurs pour mesurer une variété de grandeurs comme la pression de gaz, la pression d'huile, les forces de réaction au sol, la fermeture du train, le débattement des pneumatiques et la distance totale du trajet.

HBM’s QuantumX MX840 was used to capture the data during the drop tests.

"Very useful data acquisition tools for these tests"

AgustaWestland used HBM’s QuantumX MX840 to capture the data along with HBM’s catman AP data acquisition and analysis software to provide an initial overview of the test data which was then exported and analysed separately. Matt Williams, a Senior Structural Test Engineer, says, “We selected the MX840 because we could plug anything into it quite easily and it has an excellent recording capacity both in terms of the recording span and the rate”.

Each drop test involves some eight seconds of recording at 4,800 Hz although the actual drop lasts less than three seconds. There is then approximately an hour between each test for analysis and reconfiguration of the test rig. Williams comments, “We use HBM’s catman AP software to give a broad analytical overview after each test and then we export the data to Excel for more detailed analysis”.
Williams adds, “The MX840 was very good at capturing data and was reasonably easy to set up making it a very useful data acquisition tool for these tests”.

Contactez-nous Nous sommes à votre écoute pour répondre à toutes vos demandes.