Découpage à jet d’eau : Mesure de précision même à haute pression

Le découpage à jet d’eau gagne du terrain. Cela n’étonne pas, puisque le jet d’eau offre beaucoup d’avantages par rapport au laser: il découpe des matériaux qui sont jusqu’à 5 fois plus épais, la précision est plus grande et la pollution réduite.. Les capteurs haute pression de la famille BlueLine et le nouveau transmetteur de pression P2V permettent maintenant de mesurer avec précision les hautes pressions se produisant pendant la découpe au jet d'eau.

Le découpage au jet d’eau a été si bien amélioré dans les années 80 grâce à l’ajout de matières solides au jet d’eau qu’il est maintenant possible de traiter des épaisseurs de matériau jusqu’à 200mm pour les métaux.

Ce découpage abrasif au jet d’eau permet de réaliser des profondeurs de coupe beaucoup plus importantes que le découpage au laser. Ainsi, le laser ne permet de découper de l’acier inoxydable que jusqu’à 20mm alors que le découpage au jet d’eau atteint 100mm.

Grâce au procédé de découpage au jet d’eau, on obtient une précision de découpe d’environ ± 0,1 mm. Il n’est pas nécessaire de traiter les arêtes de coupe. En outre, ce procédé ne produit aucun gaz toxique. En revanche, le procédé au laser produit des résidus de combustion, par ex. des vapeurs toxiques lors du traitement de plastiques, d’acryliques, de caoutchoucs ou de mousses.

D’une manière générale, les procédés de découpage et d’ébavurage au jet d’eau constituent des alternatives judicieuses aux procédés de découpage et d’ébavurage classiques. En effet, outre les avantages susmentionnés, ils peuvent également être utilisés à des endroits où d’autres technologies telles que le laser sont inapplicables, par ex. sous l’eau, dans le domaine des matières explosives, dans des réservoirs de combustible pleins.

Le découpage au jet d’eau est un procédé de découpage à froid qui permet de traiter quasiment tous les matériaux, notamment les matériaux composites, tels que les laminés ou les plastiques renforcés de fibres. La déformation qui apparaît parfois avec le procédé au laser, par exemple en raison de la température à laquelle est soumise la pièce, est ici exclue.

Le prix d’acquisition pour le procédé au jet d’eau est plus faible que pour le procédé laser et a donc beaucoup d’avenir.

Technique de mesure appropriée pour le découpage au jet d’eau

Il était autrefois quasiment impossible de mesurer précisément des pressions élevées. Grâce aux capteurs de la série P3MBP BlueLine et aux transmetteurs haute pression P2V de HBM, cela ne pose plus de problème.

La spécificité de la construction brevetée, qui constitue la base des capteurs de pression pouvant atteindre une pression nominale de 15.000 bars, réside dans sa chambre de pression monolithiquement hermétique. En d’autres termes, l’élément de mesure est composé d’un seul bloc sans la moindre soudure. Il possède une fréquence propre très élevée et une durée de vie jusqu’alors inconnue.

Contactez-nous Nous sommes à votre écoute pour répondre à toutes vos demandes.