Lorsque la terre tremble - Essais sur table vibrante chez ZAG

ZAG Ljubljana, Zavod za gradbeni tvo Slovenije, est l'Institut national slovène de génie civil chargé du contrôle et de l'homologation des ouvrages de construction. En collaboration avec des ingénieurs en génie parasismique, l'Institut effectue des essais pour juger des propriétés dynamiques et statiques d'ouvrages de construction.

L’Institut contrôle bâtiments, constructions souterraines et constructions mécaniques ainsi que leurs ensembles et leurs éléments de construction dans un laboratoire, mais également sur le terrain. En collaboration avec des ingénieurs en génie parasismique, l’Institut effectue des essais pour juger des propriétés dynamiques et statiques d’ouvrages de construction.

Les nombres de capteurs mis en œuvre dépend du type de construction

Ainsi, pour une maison mitoyenne à étage, on utilise :

  • sept capteurs de déplacement inductifs W100 et W50 pour mesurer le mouvement des murs et des fondations,
  • sept capteurs d’accélération B12/200,
  • quatre extensomètres DD1 à l’intérieur de la maison pour détecter les premières fissures.

Une technique HBM de plus de 30 ans

Le laboratoire possède un amplificateur de mesure KWS/6T-5 de HBM et un enregistreur à bande magnétique MBS4 déjà utilisés il y a plus de 30 ans. Le développement du système de contrôle hydraulique a été accompagné d’une acquisition de données assistée par ordinateur, ce qui a permis d’augmenter le nombre de points de mesure. Par la suite, on utilisa notamment des amplificateurs de mesure KWS 6A-5, KWS 3073, KWS 3082A et des capteurs W200, W100, W50, W20, B12/200 et D1. 

Les essais sur table vibrante nécessitent une très grande précision de mesure

Tous les modèles sont testés en plusieurs étapes où l’on augmente progressivement le mouvement de la table vibrante. Le mouvement maximal au cours de la première étape s’élève à environ 0,6mm, où l’on ne considère que le mouvement relatif de la maison par rapport aux fondations. En général, le mouvement normal s’élève à 0,1mm maximum. La soustraction de deux valeurs de même type (le mouvement du toit et celui des fondations) exige une précision de mesure très élevée afin de pouvoir obtenir des résultats précis.

La nouvelle technique fournit une meilleure qualité...

Un nouveau système de contrôle et d’acquisition de données a été mis en oeuvre au début de l’année 2003 : deux systèmes MGCplus comprenant 13 modules amplificateurs ML55B, un capteur de déplacement WA/200 mm, des capteurs d’accélération B12/200, extensomètres DD1, jauges d’extensométrie, une interface GP-IB, le logiciel d’acquisition de données LabView 6.1 ainsi qu’un appareil NI-DAQ PCI-6052E. Le calibrage précis du capteur WA/200 et les atouts du MGCplus (haute résolution, filtrage et échantillonnage simultané) ont permis d’obtenir des résultats très précis et reproductibles, même pour des tremblements de terre de faible intensité.

...et simplifie le processus d'essai et d'analyse

Grâce à la haute résolution de l’amplificateur de mesure, il n’a pas été nécessaire de modifier l’étendue de mesure du début (0,1mm de déplacement relatif) à la fin de l’essai (jusqu’à 50 mm de déplacement relatif). Cela a simplifié le processus d’essai et l’analyse et a exclu toute source d’erreur éventuelle. Le travail s’est également trouvé simplifié par les fonctions de filtrage du MGCplus.

Contactez-nous Nous sommes à votre écoute pour répondre à toutes vos demandes.