Ça plie ou ça casse : Construction optimisée et économique de pipelines immergeables

Mitsui Babcock est dans le monde entier leader dans la validation et les études de canalisations pétrolières immergeables. De cela, on doit garantir que les canalisations sont conçues de façon optimale et peuvent séjourner aussi dans l'océan. Pour pouvoir tirer de ses études le plus grand avantage, on s'est décidé pour l’utilisation de jauges d'extensométrie associées à des amplificateurs de mesure et d’un logiciel de mesure et de traitement des données de chez HBM.

Garantir l’intégrité sous charge…

L’une des méthodes couramment utilisées dans la construction de pipelines est d’adapter un revêtement en acier inoxydable hermétique au conduit extérieur en acier carbone par évasement hydraulique.

Lors de leur pose, les pipelines sont soumis à des moments de flexion et à des efforts de cisaillement. Ils devront ensuite supporter d’autres facteurs telles que températures et pressions qui ne devront pas perturber leur fonctionnement. Il s’avère particulièrement important de contrôler la capacité de charge des pipelines afin d’éviter tout endommagement ultérieur qui pourrait avoir de graves conséquences sur la production et l’environnement.

« L’une des raisons qui nous ont amenés à choisir le système
amplificateur MGCplus de HBM est le nombre de voies de
mesure beaucoup plus important dont nous disposons
aujourd’hui pour déterminer le degré de sollicitation. »
Albert Holt, ingénieur responsable des essais chez Mitsui Babcock

…avec jauges, MGCplus et catman® de HBM

Les pipelines sont contrôlés par section de 12m maximum au moyen d’un banc d’essai de flexion à 4 points développé par Mitsui Babcock. La durée de contrôle varie en fonction de la complexité du programme de contrôle.

Les informations résultant du contrôle sont exploitées au maximum à l’aide de la toute dernière technologie. Des caméras d’une résolution extrême sont par exemple introduites dans le corps du pipeline afin de déceler tous endommagements éventuels de la structure tel qu’ils peuvent apparaître en cas de pliure du pipeline. Le plus gros pipeline jamais contrôlé par Mitsui Babcock avait un diamètre de 660 mm.

« HBM nous a beaucoup aidé avec une interface spécialement
adaptée à nos besoins. Cette dernière permet à nos ingénieurs
de juger les effets qu’a la flexion du pipeline sous charge.
catman® est exactement l’outil qu’il nous fallait. » Albert Holt

Les contrôles sont pour la plupart statiques. Seuls les essais destructifs tels que les contrôles de résistance à la pression, à la traction et à l’éclatement sont effectués de manière dynamique. Les jauges d’extensométrie permettent de déterminer l’allongement qui dépasse de 3% l’allongement nominal pour les essais statiques.

Lors de ces essais, les pipelines sont soumis à des températures jusqu’à 165°C et à des pressions pouvant atteindre 35 MPa.

« Les appareils de HBM se configurent rapidement et permettent
de raccorder une multitude de capteurs. C’est pourquoi ils
offrent un excellent rapport qualité-prix. » Albert Holt

Contactez-nous Nous sommes à votre écoute pour répondre à toutes vos demandes.