RY: Jauge de contrainte type Rosette avec 3 grilles de mesure pour analyser des états de contraintes bi-axiales dont les directions principales sont inconnues

Ces jauges de contrainte représentent le choix idéal pour analyser un état de contraintes bi-axiales dont les directions principales sont inconnues. Ce modèle de rosette comporte 3 grilles de mesure disposées entre-elles à 0°/45°/90° (types RY1, RY3, RY8, RY9, RY10), ou 0°/60°/120° (types RY4, RY7).

HBM vous offre un large choix de rosettes à 3 grilles de mesure, avec différentes géométries, dimensions, résistances nominales (120 et 350 ohms) et avec des réponses en température adaptées pour l'acier, aluminium ou selon le matériau spécifié du client.

Les trois grilles de mesure représentent chacune un quart de pont.

Rosette (3 grilles)

RY1

Jauge de contrainte avec support carré et pattes de sortie (0°/45°/90°)

RY8

Jauge de contrainte avec support rectangulaire et pattes de sortie (0°/45°/90°)

RY3

Jauge de contrainte avec support rond et pattes de sortie (0°/45°/90°)

RY9

Grilles superposées avec pattes de sortie (0°/45°/90°)

RY4

Jauge de contrainte avec support carré et pattes de sortie (0°/60°/120°)

RY10

Jauge de contrainte avec support rectangulaire, cosses et pontets (0°/45°/90°)

RY7

Jauge de contrainte avec support rond et cosses (0°/60°/120°)

Notes pour calculer la première et deuxième contrainte principales

Les 3 grilles de mesure des rosettes sont repérées par des lettres a, b et c. Par conséquence les déformations εa, εb, et εc sont mesurés à l’aide des trois grilles de mesure de la rosette. Les principales contraintes σ1 et σ2 sont calculés avec une rosette 0°/45°/90° par la formule suivante:

et pour une rosette 0°/60°/120° :

Les principales directions sont déterminées selon les formules ci-dessous. D'abord la tangente d'un d'angle auxiliaire ψ est calculée. Pour la rosette 0°/45°/90° on utilise la formule :

et pour la rosette 0°/60°/120° :

Note : La tangente d'un angle dans un triangle rectangle est le rapport du côté opposé (numérateur N) sur le côté adjacent (dénominateur D) :

Cette ambiguïté de la tangente, rend nécessaire de déterminer les signes du numérateur (n) et du dénominateur (d) avant d'effectuer le calcul final des deux quotients mentionnés ci-dessus. Il est important de déterminer le signe parce que c'est la seule manière de connaître dans quel quart de cercle l’angle ψ sera trouvé. Déterminer en premier la valeur de l’angle intermédiaire ψ à partir de la valeur de la tangente :

Déterminer alors l’angle ϕ en utilisant l'approche suivante :

Appliquer l'angle ϕ d qui est trouvé de cette manière à partir de l'axe de la grille de mesure de référence a dans une direction mathématiquement positive (dans le sens contraire des aiguilles d'une montre). L'axe de la grille de mesure forme un bras d’ l’angle ϕ. L'autre bras représente la première direction principale. C'est la direction de la contrainte normale principale σ1 (identique à la direction de la déformation principale ε1). Le point de l'angle est situé à l'intersection des axes des grilles de mesure. La deuxième direction principale (direction de la contrainte normale principale σ2) a un angle de ϕ+90°.

La grille de mesure est en constantan et le support de la grille est en polyimide.

Les jauges de contrainte RY6 / RY8 peuvent être livrées avec un câble de raccordement ! Une solution offrant beaucoup d'avantages : Aucune soudure n'est exigée au point de mesure et la longueur du câble est disponible entre 0.5 m et 10m, avec une prise RJ11 montée à l’extrémité sur demande. Un fil de polytétrafluoroéthène en sortie de la jauge de contrainte évite au câble de coller pendant l'installation. Une solution pratique pour vous… !

HBMshop Voir les prix et disponibilités des produits. Et obtenez instantanément une offre.
Demande d'offre

Demande auprès de HBM

Merci de m'envoyer :


Envoyer votre demande

Demande auprès de HBM

Merci de m'envoyer :


Envoyer votre demande

Votre offre individuelle

Conseiller technique

Réponse rapide de notre ingénieur de vente