Etanches, précis et rapides... les capteurs de déplacement de la série WA sont utilisés pour faire des mesures sur les voies ferrées autrichiennes

Les capteurs inductifs de déplacement sont utilisables dans les conditions les plus sévères qui soient, même içi sur la ligne de chemin de fer de Brixental en Autriche.

Pour mesurer les forces et les moments que les convois roulants exercent sur cette section de voie en courbe, plus de 100 capteurs de déplacement, plus de 100 capteurs d'accélération et plusieurs centaines de jauges d’extensométrie ont été installé sur les rails. Les capteurs de déplacement ont dans ce contexte occupé un rôle primordial.

Flexibilité sur le site

Parmi les principaux critères de sélection en faveur des capteurs HBM figurent leur robustesse, leur taille,leur propriétés de mesure ( avec une précision de 0,2% et leur fréquence de mesure de 500 Hz) ainsi que leur coût.

Le WA10L a été choisi avec une course nominale de ±5mm, avec l'option sortie tension 0,5…10V qui était alors récemment disponible (pour plus de détails voir notre revue Hotline, n° 2/2001, page 32). Les électroniques requise ont été insérées dans les câbles sous forme de modules en tant que « dispositif électronique câblé).

L’indice de protection IP67 pour l’ensemble de la chaîne de mesure revêtait une importance considérable. La décision d’installer des capteurs à noyau libre ou à palpeur a pu être faite sur place, de telle sorte que pour le logement dans les paliers des ressorts hélicoïdaux ont placés à l’extérieur.

Acquisition facile d’une multitude de voies

Le système d’acquisition MGCplus a été utilisé pour l’acquisition et le traitement des données provenant de plus de 800 points de mesure. La vitesse de mesure a atteint 1200 Hz par voie, ce qui signifie la mesure et l’ enregistrement des 850 voies de mesure synchrones 1200 fois par seconde et par voie.

Les données ont été analysées à l’aide du logiciel catman® de HBM. Pour des raisons économiques, les modules d’entrées tension de 8 voies ML801/AP801 ont été choisis, et pour pouvoir exploiter les capteurs inductifs de déplacement dit passifs les signaux de ces capteurs inductifs ont été convertis en tension 0,5…10V ce qui correspond de 0 à 10mm de course. Le nouveau dispositif électronique câblé a facilité grandement l’opération.

Solution éprouvée pour d’autres projets

Bien que les capteurs et les électroniques ont été exposés à des conditions climatiques très rudes : soleil, pluie, glace et neige ; ils ont survécu à une campagne d’essais de 6 mois sans aucun signe de détérioration. Des taches brunes sont apparues sur les capteurs de déplacement et reflètent bien l’usure infligée aux capteurs.

De légère traces de rouille ont pu être facilement enlevées sans difficulté aucune. La compagnie autrichienne de chemin de fer a déjà informé leur intention de recourir à nouveau à la technique de mesure HBM en vue de projets de recherche futurs relatif à des essais roues/rails.

Contactez-nous Nous sommes à votre écoute pour répondre à toutes vos demandes.