Erreur relative de réversibilité

En pratiques, un capteur de force subit un chargement et un déchargement qui se traduisent par une courbe caractéristique de linéarité montante et descendante. A une valeur de charge donnée, les deux courbes présentent une différence. Cet écart définit l’erreur de réversibilité. Cette erreur tout au long des courbes peut être sensiblement réduite en choisissant précisément une plage d’étalonnage du capteur. Si un capteur de force avec une force (évaluée) nominale de 100kN, par exemple, est utilisé à 50kN, on peut voir l’erreur de réversibilité se situer entre la courbe caractéristique ascendante et descendante du capteur de force. HBM spécifie la déviation maximum. En outre, la fiche technique spécifie la gamme de force dans laquelle l'erreur relative de réversibilité a été déterminée. La valeur est spécifiée en  fractions de la force (évaluée) nominale (par exemple, 0.4 Fnom = à 40% de la force (évaluée) nominale).

Cela s’applique également aux capteurs de force de référence, l'erreur relative de réversibilité est spécifiée par rapport à la valeur réelle du point étalonné. Ainsi l’erreur est divisée par deux, en effet le calcul de l'erreur de linéarité peut être basé sur la plage d’étalonnage

Erreur relative de réversibilité : différence entre la courbe croissante et décroissante des valeurs mesurées lorsqu’une force identique est appliquée.
Contactez-nous Nous sommes à votre écoute pour répondre à toutes vos demandes.