Au quotidien, optimiser vos produits grâce une acquisition permanente de vos données sur le terrain

C'est le rêve de chaque fabricant de véhicules utilitaires, que vous travailliez au développement du produit, à la vente ou bien au support, de pouvoir lire à tout moment dans l'esprit des clients. Les systèmes d’acquisition de données mobiles et robustes d'aujourd'hui ont été améliorés de manière à pouvoir vous transférer toutes les données acquises sur des sites les plus éloignés les uns des autres. Le rêve devient une réalité, ou plus exactement, il est désormais possible de  recevoir un retour d’information permanent sur la façon de votre produit à se comporter sur le terrain, en fonctionnement réel par de vrais utilisateurs. Pour ces applications, les experts HBM et les clients explorent les nombreux avantages et relèvent ensemble les défis qui consistent à enregistrer à distance les données prises sur le terrain.

« Nous avons toujours eu besoin d'examiner nos véhicules chez les clients, dans les conditions d’utilisation normales de tous les jours, » a dit Lennart Skogh, Ingénieur d’essai et responsables des essais chez Volvo Construction Equipement à Eskilstuna en Suède. C’est un des principaux constructeurs au monde de transporteurs et des de chargeurs articulés sur roues. Volvo CE associe les essais sur sa propre piste d'essai et les essais à plus long terme effectués par leurs clients.

Données accessibles à la maison

Lennart Skogh continu par: « Nous pouvons toujours en apprendre plus sur les différents comportements de conduite de nos clients, qui varient non seulement entre les individus, mais également d'un pays à l'autre. Idéalement, nous souhaiterions noter comment tous nos véhicules sont conduits et cela à tout moment. Ce n'est pas encore faisable, mais avec la technologie d'aujourd'hui, à savoir avec l’arrivée de systèmes d’acquisition de données plus robustes et des méthodes de transfert de données mobiles, comme la 3G, il est devenu possible de lire chez soi de grandes quantités de données de la vie réelle sur le terrain. »

 

Tendance vers de multiples utilisations

Christof Salcher est chef produit chez HBM, il a une grande expertise dans les systèmes d’acquisition et le traitement à distance des données. Christof confirme que les essais en général et les essais de terrain en particulier, sont en augmentation. HBM voit que ses systèmes d’acquisition de données, ses capteurs et sondes, ainsi que ses logiciels de mesure et d'analyse, sont à la fois employés dans le domaine des mesures en postes fixes et en utilisation mobile à travers le monde. Il n’est pas question, dans le cas de la   surveillance d’un pont de chemin de fer sur une longue période ou dans ce lui de l’enregistrement de données dans un véhicules en mouvement sur le terrain, de savoir si les demandes strictes sur l'équipement  d’essai  en environnements difficiles sont identiques.

« L'enregistrement de données sans surveillance est certainement une tendance actuelle. Il a de multiples utilisations possibles et nous fournissons des solutions appropriées avec des systèmes d’acquisition de données robustes à presque chaque coin du monde. Un bon exemple d'industrie qui profite pleinement  de l'enregistrement de ses données de terrain dans plusieurs secteurs, ceux sont les fabricants de véhicules utilitaires, tels que Caterpillar, Liebherr, KOMATSU et Volvo CE » nous explique  Christof Salcher.

Amélioration du véhicule

En premier lieu, pour le développement de leurs produits, les fabricants de véhicule ont besoin d'informations sur la façon dont leurs véhicules sont utilisés dans la vie de tous les jours, bien loin du banc d'essai. Ce retour d’information peut être employé pour améliorer les futurs modèles ou, comme cela est souvent le cas pour les gros  engins d’équipement minier, pour améliorer le véhicule tout au long de son existence, car chacun d’eux est unique et fabriqué selon ses spécifications annoncées.

« Comme vous ne pouvez pas faire un prototype de deux millions de dollar pièce, le véhicule doit être amélioré et adapté durant sa vie. Pour cela, il est crucial de disposer de données d’analyse opérationnelles. C'est la même chose pour  adapter un système d’acquisition de données avancé dans les véhicules et pour le transfert en temps réel aux ingénieurs du fabricant, qui peuvent se trouver de l’autre coté du globe. Dans ce but, les clients finaux travaillent très étroitement avec les fabricants d’engins, » poursuit Christof Salcher.

Bon service clientèle

En plus du développement conventionnel du produit, les données de vie réelle peuvent également être acquises et utilisées pour ajuster l'offre de l’équipement qui est loué à un client, par exemple une grue. Peut-être aussi que les données démontreront que le client a besoin seulement d'une grue plus petite et meilleur marché ou tout compte fait d’une capacité différente ?

« Avec cette information en main, le vendeur peut anticiper et proposer à son client une meilleure offre correspondant au besoin du client. Une telle application est vraiment une question de pouvoir lire dans l'esprit du client. J'appelle cela un bon service à la clientèle, » commente Christof  Salcher.

Alerte avancée

Dans l'industrie des véhicules utilitaires, il existe un autre secteur à fort potentiel pour les enregistrements de données, il s’agit du service et de la maintenance. L'utilisation la plus évidente est peut-être de pouvoir trouver et analyser pourquoi un certain défaut s'est produit.

Plus les capteurs sont intelligents, plus les systèmes permettent d’enregistrer à distance, la maintenance devient proactive et l'exécution de systèmes d'alerte effective. Il est inutile de dire que la fiabilité de l'équipement destiné à l'enregistrement des données est cruciale pour ces applications.

« Plus que jamais auparavant, beaucoup plus de machines complexes fonctionnent sur le terrain, même dans des contrées lointaines, comme dans les mines africaines ou australiennes. Un ingénieur spécialisé dans les engins ne peut pas entrer au fond d’une mine pour aller voir ce qui ne va pas si la machine s'arrête soudainement. Dans ce cas, nos systèmes d’acquisition de données jouent un rôle très important, puisqu’ils peuvent être installés pour non seulement enregistrer les causes probables, mais avertir également si certaines conditions, telles que la température ou la vibration dépassent un certain niveau. »

En savoir sur les clients

Bien qu'une entreprise comme  Volvo CE reconnaisse utiliser des enregistrements à distance de données pour le service et la maintenance, la société les utilise toujours principalement pour le développement de leurs produits. Chez Volvo CE, les tests client sur le terrain sont réalisés avec l’appareil HBM eDAQ de SoMat, qui est installé dans la cabine de l’engin avec une liaison directe par bus CAN pour obtenir une lecture des composants du véhicule. Les données sont traitées en aval parce que le système eDAQ est relié par modem. Ceci donne la possibilité de commuter le système sur marche/arrêt et de programmer différents essais courts.

 

Environnements sévères - Equipement robuste

N'importe quel essai sur le terrain impose des exigences sur l'équipement à utiliser. Les conditions d’essais sur piste ou sur le terrain d’activité de l'utilisateur peut-être très provocant. En réponse à cela, HBM propose offre sa gamme de systèmes d’acquisition de données SoMat robustes et durçis mais aussi ses capteurs qui peuvent supporter des vibrations, chocs et résister aux poussières, fluides et températures extrêmes.

 

Infrastructure - le plus grand défi

« Comme les acquisitions de données sont effectuées dans des conditions très dures, HBM tâche de s'en sortir. Bien qu'aucune installation ne soit identique, notre expérience sur la façon d’installer ces systèmes complexes est très appréciée des clients » explique Dave Galopp, chef produit et expert en systèmes d’acquisition de données chez HBM.

Il poursuit ainsi : « la communication et le transfert des données est souvent le maillon le plus faible de la chaîne de mesure à distance et l'infrastructure souhaitée, telle que les réseaux de transmission mobile, n'est pas toujours disponible dans les endroits d'essai. Par conséquent, des solutions de transfert intelligent des données doivent être accumulées d’une certaine manière pour maitriser les interruptions et rétablir les échecs de connexion sans aucune perte de données, même pour des fichiers de données énormes. »

Interface ouverte - une nécessité

Pour tenir compte des variations de l'infrastructure, l'équipement HBM est conforme à l'interface le plus ouvert, Ethernet, et peut être employé avec n'importe quel réseau disponible, y compris UMTS, GPRS, 3G ou 4G ou LAN.

« Il n'y a aucune solution prête à l'emploi disponible sur une base globale et notre système d’acquisition à distance des données doit fonctionner dans tous les coins du monde. Par conséquent, nous devons pouvoir travailler avec n'importe quelle technologie, » résume Dave  Gallop

Un futur concept éprouvé

En dépit des défis de la transmission des données, une grande quantité de données issues de la réalité est transférée chaque minute à partir des enregistreurs de données installés dans les véhicules et autres machines partout dans le monde. Ainsi, les solutions de stockage et d'analyse doivent assurer leurs tâches jusqu’au traitement.

 
« Il est facile de rassembler énormément de données dans un essai sur le terrain. Nous essayons de le réduire et d'envoyer seulement aux bureaux la plupart des informations importantes pour l'analyse. Idéalement, nous pourrions condenser les données avant qu'elles ne soient transférées mais aussi régler nos systèmes pour automatiser une partie de l'analyse à l'autre extrémité » a indiqué Lennart Skogh de Volvo CE.

Les experts HBM confirment qu'il est déjà possible d'automatiser une grande partie du travail à l’aide du logiciel pour automatiser le stockage, l'analyse et l’édition du  rapport. Les deux logiciels ncode concernés sont GlyphWorks et Automation, qui fournissent également une interface de collaboration basée sur le WEB de manière à partager les essais et l'information associée au sein de toute une organisation.

 « Le téléchargement automatique des données sur un serveur dédié Internet permet  une analyse automatique post-traitement et un ingénierie simultané à l’échelle mondiale. Cela réduit les temps de réaction mais aussi le coût. Je le vois comme un futur concept éprouvé. Avec tous les développements le long de la chaîne d'essai ; ; des systèmes d’acquisition de données durcis, en passant par des possibilités améliorées d’accès à distance, jusqu’au logiciel pour automatiser l'analyse; je compte voir bien plus d'essai de terrain à l'avenir » conclu Christof Salcher de HBM.

Acquisition de données durcie

SoMat

QuantumX version durcie

Contactez-nous Nous sommes à votre écoute pour répondre à toutes vos demandes.