Conseils d'utilisation des méthodes de calibrage des capteurs sur le PMX

Brève description

Voici une présentation des différentes méthodes permettant de calibrer la chaîne de mesure composée d’un capteur et de l’amplificateur PMX. En général, le calibrage est une opération qui consiste à relier une valeur électrique à une valeur physique « grandeur mécanique » (par exemple des mV/V par apport à des Nm). Pour cet exemple particulier, la norme DIN 51309 est utilisée pour étalonner le capteur de couple TB2/200N. Naturellement ces méthodes peuvent être exécutées avec n’importe quel type de capteur.

Les diverses méthodes présentées concernent le calibrage à partir de deux points, d’un tableau de valeurs, d’un polynôme et d’une équation linéaire, somme toutes différentes en termes de d'incertitude et de moyen. Particulièrement la solution calculée du « polynôme » qui est offerte avec le logiciel 2.02 permet de réaliser deux courbes différentes pour des signaux d'entrée positifs et négatifs qui sont employés automatiquement sans commutation manuelle. C'est très utile lorsqu’on mesure des couples dans le sens horaire et antihoraire ou bien dans le cas d’une mesure de force en traction et en compression par exemple.

Note importante :

Pour toutes ces méthodes, sauf celle en deux points, la voie utilisée doit être réglée par défaut.

Les réglages par défaut sont :

1. Point électrique : 0.0000000       
2. Point électrique : 1.0000000

1. Point physique : 0.0000000
2. Point physique : 1.0000000

Valeur Zéro : 0.0000000
Valeur Zéro ciblée : 0.0000000

Calibration en deux points

La méthode « classique » pour calibrer rapidement un capteur est effectivement d’utiliser deux points de courbe. Une droite caractéristique linéaire est définie par la relation entre la valeur électrique et physique. Le calibrage deux points est fait directement dans le réglage de la voie correspondant au capteur. Les données à saisir peuvent être trouvées soit dans la fiche technique ou encore mieux dans le certificat d’étalonnage du capteur.

Tableau de valeurs

Beaucoup de certificats d’étalonnage comportent un tableau de valeurs qui fournit le lien entre les différentes valeurs électriques à chacune des valeurs physiques et cela sur un certain nombre de points. Voir un exemple de tableau ci-dessous.

Créer une voie de calcul « Characteristic table» dans le PMX et entrer les valeurs du certificat d’étalonnage. Commencer par les valeurs les plus basses (ici : -200).

Polynôme

Avec les tableaux de valeurs, quelques certificats d’étalonnage délivrent également des équations d'interpolation.
Créer une voie de calcul « Polynômial » et entrer les coefficients S. En changeant le « Nbr du réglage du coefficient» dans les paramètres un  deuxième polynôme pour les valeurs d’entrées négatives est défini. C'est à utiliser pour les applications ayant deux directions de charge (ex. compression et traction) et si listé dans le certificat d’étalonnage. En général les coefficients A sont employés pour le positif et le B pour les signaux négatifs.

Interpolation linéaire

Parallèlement aux polynômes il y a les interpolations linéaires qui sont très souvent simples à utiliser dans le protocole d’étalonnage, aussi. Elles peuvent être utilisées de façon analogue à une voie  de calcul «Polynôme ».

En résumé

Le graphique ci-dessous montre clairement que l’interpolation - polynôme (cubique) se rapproche le plus étroitement des vraies caractéristiques du capteur. 

L'incertitude d’interpolation linéaire est meilleure avec une plage de mesure croissante. La méthode la plus précise cependant est d’utiliser le tableau de valeurs

Note :

L'incertitude des différentes méthodes dépend beaucoup du capteur et de l'application dans laquelle il est utilisé.

Important

Ces exemples sont donnés à titre d’information et ne peuvent pas n'être retenu en cas de  réclamation de garantie ou de responsabilité.

 

 

Contactez-nous Nous sommes à votre écoute pour répondre à toutes vos demandes.