Erreur relative standard de répétabilité

La répétabilité décrit la propriété du signal de sortie à donner les mêmes mesures au même couple mesuré plusieurs fois. Pendant les mesures, la position de montage du capteur de couple demeurera inchangée et le capteur de couple ne sera pas démonté ou remonté (états de répétition). L'écart type indique la déviation moyenne entre toutes les mesures du même couple mesuré plusieurs fois.

L'écart type relatif de la répétabilité est une mesure de la répétabilité selon la DIN 1319. Il est défini comme l’écart type de répétabilité selon la DIN 1319 et est exprimé comme un pourcentage de la gamme de l'étendue de signal couverte pendant la procédure d'essai. C'est une mesure statistique des écarts aléatoires de mesure. Pour cette raison, toutes ces conditions sont gardées constantes, si cela n’était pas le cas, cela conduirait à des variations systématiques de mesure (conditions de répétition de la DIN 1319).

La détermination relative de l'écart type de la répétabilité est un essai standard effectué sur un système statique de calibrage comme suit:

  • Le capteur de couple est préchargé au couple nominal. Le signal de mesure S1,100% est pris au couple nominal
  • La charge est réduite à 50 % de la charge nominale. Le signal de mesure S1,50% est pris à la moitié du couple nominal
  • Alternances entre 50 % et 100 % de couple nominal. Les signaux de mesure Si,50% et Si,100% sont pris jusqu'à ce que 10 valeurs mesurées chacune soient disponibles pour chaque couple
  • L’équation ci-dessous est employée pour calculer l'écart type relatif (dans la terminologie mathématique, l'écart type empirique d'un échantillon aléatoire) pour chaque couple et pour le relier à l’étendue du signal de sortie:

avec n = 10 étant le nombre de mesures pour les couples appliqués respectivement (50 % ou 100 %) et la moyenne arithmétique des signaux de mesure selon

  • La notice technique indique la plus petite des deux valeurs σrel,50% et σrel,100%.

Exemple:

HBM indique l'écart type de la répétabilité pour son capteur de couple T10F: σrel ≤ 0,03%. Cette valeur se rapporte à l'étendue du signal de sortie entre les valeurs du couple appliqué. Par exemple, pour un couple nominal de 1 kNm, ceci correspond à une étendue de 500 N·m selon les conditions d'essai indiquées ci-dessus. Ainsi l'écart type de la répétabilité s'élève dans ce cas à ≤ 0,15 N·m.

Dans l'exemple suivant la répétabilité (indiquée quantitativement par l'écart type de répétabilité σrel) est d’une particulière importance pour l'utilisateur. Un banc d'essai pour des moteurs à combustion interne est employé pour des mesures dans le but de comparer différents dispositifs de circuits de pilotage du moteur. Le support et les conditions d’ambiance du capteur de couple restent sans changement. L’historique des chargements pour les différentes séries de mesure est identique. Dans ces mesures les différences entre les valeurs de couple de la série d'essai individuel sont plus importantes que les valeurs de couple absolues. Dans ces circonstances, la contribution du capteur de couple à l'incertitude de ces différences est donnée par sa répétabilité


Contactez-nous Nous sommes à votre écoute pour répondre à toutes vos demandes.