Dans le cadre de l’analyse expérimentale des contraintes, les déformations apparaissant à la surface d’un composant sont mesurées à l’aide de rosettes 3 grilles (jauges d’extensométrie). À partir des résultats de mesure obtenus, et en tenant compte des propriétés du matériau (module d'élasticité et coefficient de Poisson), on peut déterminer la valeur et la direction des contraintes mécaniques en se basant sur la loi de Hooke.

Les trois grilles de mesure des rosettes disponibles dans les versions 0°/45°/90° et 0°/60°/120° sont désignées par les lettres a, b et c. Par conséquent, les 3 déformations ea, eb, et ec sont mesurées à l'aide d'une rosette 3 grilles.

Une fois les contraintes principales s1 et s2 calculées, on détermine les directions principales. Cela permet de définir un angle j. Il doit être tracé à partir de l'axe de la grille de référence a en allant dans le sens positif mathématique (c.-à-d. dans le sens inverse des aiguilles d'une montre). L'axe de la grille de mesure a représente un côté de l'angle j, le deuxième côté de l'angle indiquant la première direction principale. Il s'agit de la direction de la contrainte principale s1 (identique à la direction de contrainte principale e1).

La seconde direction principale (direction de la contrainte principale s2) correspond à l'angle j + 90°.

Contactez-nous Nous sommes à votre écoute pour répondre à toutes vos demandes.